SAINT AMAND HAINAUT BASKET

topnav

 Mini Green Girls ☆ Le bilan du weekend

 

 

François Marsaudon: Un bon weekend end pour nous.  Les fondations sont posées, les bases semblent saines, et l’on peut donc apercevoir les contours de notre dessin. 
On commence à affirmer notre identité, c’est bon signe. Ne jamais abandonner, toujours se battre, donner les uns pour les autres. En terme basket, cela donne un jeu up tempo  en attaque et en défense où chaque personnalité apporte son énergie au groupe. 

☆ Championnat Espoir 

Charleville 62-63 Saint Amand

Lou DELAPLACE 2 pts, Kim PRUVOST 20 pts, Jasmine MAMOUNI 6 pts, Fatou CAMARA 2 pts, Joyce GUINARD 0 pts, Manon NOE 15 pts, Sara PLANQUE 0 pts, Sophie PLANCQ 4 pts, Salimata KOITA 11 pts, Auriane DEPREZ 3 pts 


A Charleville, c’était un vrai combat. Ca ne se joue à rien, quelques simples détails qui tournent en notre faveur. Tant mieux. On perd Auriane et Sali dans la bataille, espérons qu’elles pourront rejoindre nos rangs le plus vite possible. 

☆ Championnat U18 France 

Trith 52-100 Saint Amand

Lou DELAPLACE 11 pts, Jeanne GUERLET 4 pts, Fatou KONTE 4 pts, Kim PRUVOST 8 pts, Naomie BALLO DEBAT 10 pts, Jasmine MAMOUNI 11 pts, Maeva ANULA 12 pts, Leila BAILLET 8 pts, Fatou CAMARA 10 pts 
Joyce GUINARD 3 pts, Manon NOE 5 pts, Sara PLANQUE 14 pts 


A Trith, c’était plus fluide malgré quelques petites turbulences en chemin. Trith est une formation à respecter, comme l’atteste sa qualification en poule haute cette saison. C’est super pour le basket Nordiste de pouvoir compter sur plusieurs équipes au plus haut niveau de la division. J’aime la cohésion qui commence à se former. C’est important d’en prendre soin, de la préserver, et de la renforcer. Je pense que l’on peut la rendre encore plus coopérative et opérationnelle. C’est à dire qu’il faut transposer cette solidarité sur le terrain, pendant le jeu. En défense, c’est plutôt pas mal. On se parle, on est soudé, unis et connecté. Le plus dur est de retranscrire cela en attaque. Apprendre à se regarder, se comprendre, se connaître. On peut encore plus jouer les uns pour les autres, surtout sans ballon, chercher à faciliter en permanence les choix du porteur de balle. On possède une mentalité très altruiste, c’est très bien. Il faut maintenant la traduire en actes et en gestes. Une simple pose d’écran, par exemple, une coupe, une qualité de passe, etc.… Toujours chercher à offrir un soutien à l’autre. 
En défense, on pourrait même parfois aller jusqu’au sacrifice pour protéger encore mieux notre cercle. 

Attention, il est plus difficile de distinguer les axes d’améliorations dans des dynamiques positives. 
Il faut donc que l’on reste clairvoyant et lucide. Ne pas tomber dans une sorte d’euphorie aveuglante. 
De la même manière que la défaite ne change pas notre manière d’être et de faire, la victoire ne doit pas nous éloigner de notre cap. Le résultat est important, mais il ne reste qu’un indicateur. Le principal pour nous est la manière. On à encore un sacré chantier devant nous, mais c’est plaisant d’avancer avec ces personnes là. 

4207a


 

 Championnat NF2/Espoir

Samedi 08/12 Charleville vs Saint Amand

François Marsaudon: "Déplacement dans les Ardennes pour le groupe ce samedi.  C'est un match avec des enjeux et un contexte particulier. L'environnement et le style de jeu auquel nous allons être confronté va pousser l'équipe à aller chercher des ressources jusqu'alors inconnues. Il va falloir rester unis et ne faire qu'un, quelque soit le scénario du match. Jouons sans complexes, relâchés.

Nous ne sommes jamais meilleurs que lorsque nous avons l'esprit libéré. Ajoutons à cela un niveau de concentration et de détermination maximal, et de belles choses se produiront. Il y a un truc de spécial qui se dégage de ce groupe. J'aime son caractère et sa personnalité. Le sport est un beau terrain d'expression pour ces prometteuses générations, qu'elles soient créatives ! "

DSC 4105


 

 Championnat NF2☆ Précieuse victoire

Saint Amand 60-54 So Armentierois

Saint Amand: Anula 5, Pruvost 8, Deprez 9, Plancq 5, Planque 2, Delaplace 11, Koita 4, Camara 2, Guinard 14.

François Marsaudon: "Ce match est un bon pas en avant pour l'équipe et vient confirmer les progrès affichés ces dernières semaines. 
 
Seulement, il faut bien avoir conscience que notre relatif bon niveau de jeu actuel n'est qu'en réalité que le fruit du travail effectué depuis début septembre. On commence à apercevoir les dividendes de nos investissements. 
 
Autrement dit, pour être une bonne équipe au mois de Mars, ce sont les efforts réalisés aujourd'hui qui seront récompensés. Il ne faut pas se gargariser, ne rien relâcher et continuer d'avancer. 
 
Les filles peuvent être fières de ce qu'elles ont étés capables de faire en défense. Le niveau d'intensité fut constant sur l'ensemble du match, et cela nous donne de bonnes munitions en attaque. La Défense, c'est notre identité ici, donc poursuivons à le montrer et le revendiquer. 
 
Je pense qu'on peut devenir encore plus imprévisible offensivement, en encourageant davantage les prises de responsabilités. J'aime le fait qu'à chaque match on puisse avoir des "meilleures marqueuses" différentes. 
Cela atteste de la profondeur, de la richesse et de la polyvalence de ce groupe. Tout le monde peut et doit apporter sa pierre à l'édifice. 
 
En revanche, et les filles le savent, il serait bien d'augmenter notre nombre de passes décisives. C'est n'est pas de l'égoïsme, loin de là, mais cela prouverait que l'on peut ajouter de la fluidité, du lien, et des connexions sur nos possessions d'attaque. Il faut commencer les actions collectivement, et également les finir collectivement. Que tout cela soit propre et abouti. 
 
Restons bien concentrés dans nos attitudes et nos comportements. C'est aussi une garantie pour voyager loin et bien. En ce sens, l'état d'esprit affiché lors de la deuxième mi temps du match de dimanche est vraiment interessante. A Confirmer." 
 
DSC 4178

 Championnat NF2

Samedi 1er Décembre 17h15 (Salle Maurice Hugot) Saint Amand vs So Armentierois

François Marsaudon: "Réception de l'équipe d'Armentières ce samedi pour nos jeunes. 

 C'est un match à domicile, ce qui implique forcément à niveau d'exigence et d'investissement élevé, bien au delà même du score. 40 minutes d'abnégation et de concentration. 
 
Sur ce match, nous allons évaluer les filles dans les actions défensives. On doit vraiment franchir un palier dans ce secteur. Elles connaissent les attentes, il faut y répondre. 
 
A présent, je pense qu'on est capable d'imposer notre style de jeu à nos adversaires. Du rythme et du mouvement en attaque, ainsi qu'une forte intensité défensive. Et ce pendant 40 minutes, sans jamais relâcher la pression.
On a 10 joueuses qui ont toutes le niveau de jouer, il faut donc que le niveau affiché sur le terrain soit toujours constant."         
 
DSC 4087