SAINT AMAND HAINAUT BASKET

topnav

☆ Championnat U18 France☆ Victoire maitrisée pour les Mini Green Girls

Saint Amand 72-59 Mulhouse

Saint Amand: Manon Noé : 7 pts  4 rebs 5 pds; Jasmine Mamouni : 9 pts 2 pds; Kim Pruvost : 0 pts 5 rebs 2 pds; Sophie Plancq : 9 pts 6 rebs 3 pds; Maeva Anula : 2 pts 2 rebs 1 pd; Mariame Cissoko : 2 pts 4 rebs; Baya Elias : 18 pts 2 rebs; Fatou Camara : 0 pts 6 rebs; Chloé Hurel : 7 pts 2 rebs 2 pds; Sara Planque : 0 pts 1 rebs; Salimata Koita : 18 pts  11 rebs 2 pds.

Francçois Marsaudon: "Pour le dernier match de la phase aller, nous recevions l'équipe de Mulhouse. L'objectif principal à été rempli, puisque nous remportons le match 72-59. 

 Mais au delà même de la victoire, notre prestation offensive reste interessante dans son contenu. Nos attaques sont de mieux en mieux construites, nos choix de plus en plus justes, et ce de manière constante sur l'ensemble du match. Pour preuve, l'augmentation de nos passes décisives et la diminution de nos balles perdues. Ce sont des paramètres essentiels si l'on désire parvenir à nos fins. 

Je trouve également satisfaisant l'apport de notre banc. Il va être un moteur incontournable pour la réussite de la fin de la saison. A l'image de Jasmine, en difficulté ces derniers temps, qui a su fournir un bon travail tout au long de la semaine et insuffler une énergie très positive dans le match, en attaque comme en défense. Les entrées de Sara et Maeva laissent entrevoir des atouts précieux pour le futur. Fatou et Mariame ont déjà eu l'occasion de montrer l'impact intérieur qu'elles peuvent apporter à l'équipe. 

Je persiste à croire que pour voyager loin, il nous faut pouvoir compter sur toutes nos armes, et que chacune d'entre elles devront se tenir prêtes dans les moments importants. Une saison est un long processus, et tout le monde doit s'investir pleinement dans le projet pour obtenir un niveau collectif le plus performant possible. 

Cette rencontre fut aussi donc l'opportunité d'effectuer une sorte de revue générale des troupes, d'évaluer où se situe l'équipe dans sa globalité, et ainsi s'ajuster sur certains aspects à l'aube du dernier quart de la saison. 

Je suis aujourd'hui convaincu que nous avons le potentiel d'être une équipe à la hauteur de nos ambitions. Il faut maintenant que ce potentiel se confirme et devienne une certitude. Et que l'ambition fasse place à une forme d'obsession positive au quotidien. 

Les filles savent comment y parvenir. La détermination collective et quotidienne est la meilleure solution pour ce groupe. Notre niveau d'exigence doit encore s'élever d'un cran. Défensivement, nous nous devons de retrouver des standards plus acceptables. Il faut que nos entrainements deviennent de véritables champs de bataille pour ne pas avoir à expérimenter lors des matchs couperets. 

Nous sommes en ordre de marche. Il est temps maintenant d'accentuer encore notre allure. "

DSC 7285 DSC 7297 DSC 7302