SAINT AMAND HAINAUT BASKET

topnav

☆ Championnat U18 France☆ Victoire avec la manière des Mini Green Girls

Saint Amand 60-40 SIG

Saint Amand: Manon Noé 4pts; Jasmine Mamouni 2pts; Kim Pruvost 11pts; Sophie Plancq 1pts; Maeva Anula 5pts; Mariame Cissoko 2pts; Baya Elias 17pts; Fatou Camara 0pts; Chloé Hurel 10pts; Sara Planque 3pts; Salimata Koita 5pts.

François Marsaudon: "Match de reprise ce week end pour l'équipe, qui s'est globalement bien déroulé. On à mis un peu de temps à trouver notre cadence. Le début de match est un peu poussif, tant dans la justesse des choix offensifs, que dans la concentration défensive. 

On parvient malgré tout à construire quelques bonnes séquences offensives de manière consécutive en fin de deuxième quart temps. 33-26 à la pause. 
 La deuxième mi temps sera beaucoup plus satisfaisante. Avec un enthousiasme retrouvé, les filles haussent le ton en défense, et nos attaques sont plus abouties. L'apport du banc à été crucial, et les "cadres" ont sus contrôler les débats. 
 Score final 60 à 40. 
 La chose positive de ce match à été de pouvoir retrouver (enfin) des standards défensifs acceptables. 40 points encaissés, c'est bien. Mais je reste persuadé que l'on peut encore faire mieux en diminuant notre nombre d'erreurs, généralement dues à un manque d'anticipation et de communication. Le contrôle du rebond reste aussi un axe d'amélioration certain. 
La défense est notre identité, à nous d'en faire une véritable force. 
 Offensivement, il y à du mieux également. Le nombre de passe décisives augmentent matchs après matchs, signe que le ballon bouge, que les responsabilités sont partagées et que les filles se trouvent de mieux en mieux. La sélection de nos tirs s'affinent également, mais on peut encore gagner en pertinence en apprenant à être davantage patient. Il nous faut du rythme, mais il faut également prendre le temps de construire de bonnes actions. 
On peut encore plus alterner nos attaques, en utilisant le secteur intérieur et extérieur sur les mêmes possessions, et utiliser l'ensemble de nos forces. On est plutôt bien armés, il faut en profiter. Attention aux balles perdues, il nous faut pas nourrir l'adversaire si facilement. Il faut contrôler la presque de risque. 
 
Contre Charleville dimanche prochain, il va falloir augmenter encore le niveau d'exigence et d'intensité sur les choses simples. Un simple démarquage, une simple passe, un simple écran. Tout devra être exécuté avec une concentration et un investissement extrêmement rigoureux. 
Et ce, sur chaque séquence offensive et chaque séquence défensive. Et pendant 40 minutes. Et tout le monde. 
 
Si on réunis tout ces ingrédients, on peut se régaler. Sinon, on va avoir un gout amer dans la bouche. Connaissant mes joueuses, je ne doute pas qu'elles vont concocter quelque chose de savoureux. 
Mais je ne serais pas choqué qu'elles commencent à le faire dès les entrainements pour être prêtes dimanche."
DSC 7297 DSC 7173 DSC 7302